Les Chenevières (Mouy-sur-Seine, Seine-et-Marne)

 

Le site de Mouy-sur-Seine « Les Chenevières » est situé dans le département de Seine-et-Marne, dans la plaine alluviale de la Bassée. Il est localisé sur une zone relativement plane, à 2 km au nord de la Seine, dans un secteur caractérisé par la présence de nombreuses noues. La Bassée est un secteur riche en témoignages et découvertes archéologiques, notamment depuis les années 60 et l’exploitation plus intensive des carrières de granulats, qui ont mis en évidence de nombreuses occupations protohistoriques et antiques. L’intervention archéologique a été motivée par l’extension d’une de ces carrières, qui avait donné lieu à un diagnostic archéologique réalisé en 2011 par l’Inrap. La fouille préventive a été effectuée pendant cinq semaines durant l’été 2013, sur une surface de 6300 m2. Elle a livré plusieurs phases de fréquentations et d’occupations datées du Bronze ancien jusqu’à l’Antiquité.

Les indices de fréquentation liés à la Protohistoire ancienne, et plus précisément à l’âge du Bronze, sont ténus. La fouille n’a livré qu’un seul fait pouvant être rattaché avec certitude à cette période, localisé au nord-ouest de l’emprise. Il a néanmoins livré un lot de vases qui reste tout à fait exceptionnel dans le corpus céramique de la Bassée.

L’occupation du second âge du Fer est caractérisée par la présence d’un établissement rural, qui s’inscrit dans une fourchette chronologique large couvrant les deux derniers siècles avant notre ère, et dont probablement seule la partie occidentale a pu être observée. Il regroupe des bâtiments sur poteaux de plan carré ou à pans coupés, ainsi que des silos et des fosses. Il se distingue des établissements contemporains de la Bassée par deux caractéristiques. D’une part, la succession de reprises et de réaménagements des constructions servant au stockage aérien, bien attestée aux «Chenevières», est un phénomène rare en Bassée. D’autre part, il se démarque par sa structuration, à la fois orthonormée et sectorisée, malgré l’absence d’enclos fossoyé.

Enfin, l’occupation antique est représentée par une série de fossés et quelques structures éparses du Haut-Empire. Suite à l’abandon de l’établissement rural de l’âge du Fer, le secteur des «Chenevières» évolue en zone de culture et de pâture, faisant écho à la ferme gallo-romaine située à 400 m au nord, au «Trou de la Demoiselle».

Les résultats de la fouille réalisée à Mouy-sur-Seine «Les Chenevières» viennent ainsi compléter un corpus d’établissements ruraux du second âge du Fer qui s’est accru ces dernières années grâce aux fouilles préventives. L’identification d’un établissement rural non fossoyé met l’accent sur la structuration des sites d’habitat ouvert, qui sont relativement peu documentés dans le secteur de la Bassée.

INTERVENANTS :

Aménageur : GSM Italcementi Group
Prescripteur : DRAC – SRA Île-de-France
Opérateur : Paléotime



AMÉNAGEMENT :

Exploitation de sables et de graviers



LOCALISATION :

 

 
← Retour à la liste des fouilles préventives