Rue Clavius Marius (Saint-Pierre, Martinique)

 

Paléotime, pour sa première opération archéologique dans les DOM (Saint-Pierre, Martinique), s’est associée avec la société Eveha dans le cadre d’un chantier couvrant les périodes historiques et préhistoriques. La fouille concernait un habitat moderne (bâtiment de la fin du 18e – début 19e siècle) et une occupation amérindienne sur une superficie de 160 m². L’équipe de terrain, composée d’archéologues des deux sociétés et placée sous la direction de Guillaume Demeure (société Eveha), est intervenue du 16 avril au 4 mai 2012.

La première semaine fut consacrée à la fouille des vestiges modernes comprenant des structures en creux associées à un jardin auquel succéda un bâtiment perpendiculaire à la rue Clavius Marius. Les semaines suivantes ont permis d’étudier, au nord de l’emprise, les niveaux amérindiens. Un carroyage a été implanté sur 40m2. La présence d’une retenue d’eau et d’une grande fosse dépotoir d’époque contemporaine entamant les niveaux amérindiens ont cependant restreint la surface exploitable à 20m2. La fouille fine de ce secteur et le mobilier céramique découvert en abondance ont permis de mettre en évidence la présence de deux niveaux d’occupation. Quelques structures en creux ont pu être identifiées (petites fosses et trous de poteaux).

L’opération s’est achevée avec la découverte et la fouille d’une sépulture néoindienne originale. En effet, deux types d’inhumations se retrouvent fréquemment dans les îles Caraïbes : soit le défunt est placé sur le côté,  juste sous le niveau du sol et dans une vaste fosse, soit il est en position assise dans une petite fosse profonde « sur mesure ». Dans le cas présent, il n’en est rien : le défunt a été inhumé en décubitus latéral dans une fosse d’environ un mètre de diamètre et à plus d’un mètre de profondeur. Son crâne est apparu quelques centimètres sous un vase entier. Un autre vase, fragmenté pour sa part, se situait au niveau du squelette. Aucun autre matériel n’a été retrouvé dans la fosse.

Cette courte opération aura été l’occasion d’enrichir la connaissance du développement de la ville moderne de Saint-Pierre mais également d’aborder les occupations amérindiennes avec un corpus céramique significatif et un type de sépulture original malgré une emprise de fouille réduite.

INTERVENANTS :

Aménageur : SARL PERSEE
Prescripteur : DRAC – SRA Martinique
Opérateurs : Eveha (mandataire), Paléotime



AMÉNAGEMENT :

Création du nouveau « Pôle Emploi »



LOCALISATION :

 



 
← Retour à la liste des fouilles préventives