Démarrage d’une fouille préventive à Pont-sur-Yonne (89)

L’équipe de Paléotime a débuté en octobre une fouille préventive sur la commune de Pont-sur-Yonne (Yonne), sous la direction scientifique de madame Laetitia Fénéon. Cette fouille, placée sous l’autorité scientifique du Service Régional de l’Archéologie de la région Bourgogne-Franche-Comté, est réalisée sous la maîtrise d’ouvrage de la SAS Matériaux Routiers Franciliens. Les premières semaines de l’opération ont permis d’identifier la présence d’occupations néolithique et protohistorique.

Nouveauté en librairie « Au cœur des sites mésolithiques »

Les actes de la table-ronde internationale « Au coeur des sites mésolithiques : entre processus taphonomiques et données archéologiques », organisée à Besançon en octobre 2013, viennent de paraître.

Vous pouvez y retrouver, notamment, un article auquel ont pris part plusieurs membres de l’équipe Paléotime :
Lorène CHESNAUX, Pascal TALLET, Mathieu RUÉ, Paul FERNANDES – « Saint-Lizier à Creysse, des occupations de plein air du Premier Mésolithique dans la vallée de la Dordogne : contexte géoarchéologique et analyse techno-fonctionnelle des assemblages lithiques ».

PALEOTIME RECRUTE

Paléotime recrute en CDI :

1 Responsable Scientifique d’Opération spécialiste du PALÉOLITHIQUE MOYEN et des industries lithiques (H/F) : détail de l’offre.

Merci d’adresser vos candidatures par mail à :
Sébastien Bernard-Guelle : sebastien.bernard-guelle@paleotime.fr
Alexandre Morin : alexandre.morin@paleotime.fr

Lancement d’une expérimentation archéologique à Villard-de-Lans

Afin d’étudier les premiers stades d’enfouissement des vestiges lithiques, et en particulier le rôle de la bioturbation, une expérimentation en milieu naturel a été mise en place à notre laboratoire à Villard-de-Lans (massif du Vercors). Elle permettra également de suivre l’évolution des états de surface et des stigmates d’utilisation au cours du temps. Plusieurs paramètres sont enregistrés en continu (température, humidité, précipitations) alors que d’autres feront l’objet de relevés réguliers (position, orientation et pendage des pièces allongées, etc.).

« L’archéologie à grande vitesse » au musée du Grand Pressigny

L’exposition itinérante « L’archéologie à grande vitesse » fait étape au musée du Grand Pressigny à partir du 14 avril 2018. Sont dévoilées les découvertes archéologiques réalisées sur le tracé de la LGV Tours-Bordeaux, en présentant notamment les données des sites de Pussigny « La Pierre Levée » et « Le Vigneau » (Indre-et-Loire).

En savoir plus sur l’exposition.

Le silex, un témoin de notre histoire

Venez découvrir sur notre nouvelle chaîne YouTube le film proposé par Paléotime, avec Paul Fernandes, et consacré au silex :

Le silex, un témoin de notre histoire

Présentation de la vidéo :
L’objectif du pôle pétroarchéologie créé en 2009 au sein du laboratoire est double. Il vise à mieux déterminer la provenance des matériaux lithiques et participe à l’analyse taphonomique des sites archéologiques par une approche renouvelée. Des avancées méthodologiques importantes ont été mises au point par l’équipe de notre laboratoire. Elles prennent en compte le concept de « chaîne évolutive » et ouvrent sur une application holistique des résultats sur la provenance des matières premières, les comportements des groupes préhistoriques face aux géoressources, la fonction de l’outil et la taphonomie. La partie primordiale de la recherche est basée sur l’activité de terrain et une approche pluridisciplinaire en laboratoire, toutes deux, fortement soutenues par le Ministère de la Culture et de la Communication et les instituts du CNRS concernés. Cette vidéo présente les grands principes de cette approche développée sur le silex.