Actualité agréments

L’État a renouvelé, en décembre 2022, l’agrément de Paléotime pour l’exécution de fouilles d’archéologie préventive sur l’ensemble du territoire national pour les périodes allant du Paléolithique aux Âges des métaux, et ce pour une période de cinq ans.

D’autre part, depuis novembre 2022, Paléotime est agréée par le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg pour la réalisation d’opérations d’archéologie préventive en milieu rural, pour les périodes du Paléolithique, du Mésolithique et du Néolithique. Cet agrément est délivré pour une période de trois ans.

Actualité – Fouille préventive

Depuis la fin du mois de novembre l’équipe Paléotime mène une fouille d’archéologie préventive en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, sous la responsabilité d’opération de Wilfrid Galin. Elle révèle la présence d’un paléochenal comblé par un remplissage anthropique et de vestiges (dont des fosses-silos) attestant d’une occupation du site au cours du Néolithique et de la Protohistoire.

Séance spécialisée de la Société Préhistorique Française

Une séance spécialisée de la Société Préhistorique Française se tiendra à Lyon, au Musée Lugdunum, les 15 et 16 novembre 2022. Cette séance, co-organisée par Paléotime, a pour thématique :

PCR « Réseau de lithothèques » et GDR « Silex » : bilan de 15 ans d’approche dynamique des silicites

Plusieurs salariés de Paléotime participeront aux communications et notamment Paul Fernandes, pétroarchéologue.

Toutes les informations concernant cette séance spécialisée et le programme complet des deux journées sont à retrouver sur :

Actualité – Fouille préventive

Paléotime vient de terminer une fouille préventive à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (Var) qui a vu la mise au jour de vestiges rapportés au Néolithique et à la Protohistoire. Cette fouille, réalisée sous la maîtrise d’ouvrage de la mairie de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, a été conduite sous la direction de Johanna Recchia-Quiniou et le suivi scientifique du Service Régional de l’Archéologie de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

AAP 2022 pour l’accueil d’agents de l’archéologie préventive dans les UMR

Dans le cadre de l’AAP 2022 pour l’accueil d’agents de l’archéologie préventive dans les UMR, nous avons le plaisir de vous informer que :
– Monsieur Cyril Viallet, salarié de Paléotime, sera accueilli au LAMPEA pour une durée de 1,5 mois.
– Madame Marie Laroche, salariée de Paléotime, sera accueillie à TRACES pour une durée de 1 mois.

Ces accueils entrent dans le cadre d’un programme d’intégration des agents de l’archéologie préventive dans le dispositif de la recherche archéologique française, soutenu par la Direction générale de la recherche et de l’innovation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, via une subvention au CNRS.

Cyril Viallet, docteur de l’Université de Perpignan Via-Domitia, spécialiste du Paléolithique inférieur et moyen méditerranéen, responsable d’opération au sein de la société Paléotime, est accueilli au LAMPEA dans le cadre du programme de recherche « Quartz et quartzite au Paléolithique moyen : approches fonctionnelles et expérimentales ». Cyril va travailler sur les implications fonctionnelles de l’utilisation des quartzs et des quartzites pour la production d’outils au sein des techno-complexes du Paléolithique inférieur et moyen. Via le développement de référentiels expérimentaux, il s’agit d’analyser l’intérêt fonctionnel de ces matériaux en comparaison des silicites. Il bénéficiera de la plateforme de microscopie optique et numérique du LAMPEA, ainsi que des connaissances de J.-P. Bracco, G. Porraz, J.-P. Brugal et P. Magniez. Les résultats seront replacés en particulier au sein des problématiques scientifiques propres aux assemblages du « Pyrénéo-garonnais », dans le Sud-Ouest de la France.

Marie Laroche, responsable d’opération pour le Néolithique au sein de la société Paléotime depuis 2013 et membre associé de l’UMR5608 TRACES à Toulouse, est accueillie dans ce laboratoire à partir du 14 novembre 2022 durant un mois. Le projet, incluant plusieurs collaborateurs, et intitulé « L’apport du site Au Cerisier (Saint-Aubin-de-Médoc, 33) dans la connaissance de la fin du Néolithique et des âges des Métaux dans le Médoc » s’insère dans le thème 4 de l’équipe PSH du laboratoire. Il s’agira durant cet accueil de reprendre l’intégralité des données acquises lors d’une fouille préventive, de les compléter et confronter à des résultats récents via une recherche  bibliographique conséquente. Le fond documentaire qu’offre ce laboratoire facilitera l’exploitation des données. L’intérêt est de créer une dynamique d’échange avec les différents intervenants du projet qui aboutira à une publication de l’ensemble des résultats obtenus.

Au détour d’une fouille d’un site paléolithique : suivre des archéologues du préventif

Découvrez la journée d’un archéologue sur le terrain, sur la fouille préventive réalisée dans le cadre du projet d’aménagement de la Zone d’Activité Économique des « Effaneaux » (Dhuisy, Seine-et-Marne). GME Eveha/Paléotime. Financement : SCI Lizy-sur-Ourcq

Film réalisé par Jérémy Blahay, septembre 2021.
Avec la participation de Pascal Tallet (responsable d’opération, Paléotime), Cyrielle Mathias (responsable de secteur, Paléotime), Lila Geis (technicienne de fouille, Paléotime), Mathieu Rué (géoarchéologue, Paléotime) et Jean-Pierre Casimir (conducteur d’engins, ATPLC).
Musique : « Headway » par Kai Engel (License CC BY 4.0 – cut and stretched – https://creativecommons.org/licenses/…)
Copyright © 2021 – Paléotime www.paleotime.fr