Camps de Prats (Bayonne, Pyrénées-Atlantiques)

 

La fouille concerne une emprise de 1935 m² divisée en deux secteurs, dans une parcelle située en bordure de plateau surplombant un petit affluent de la Nive. La bordure du plateau englobant une structure militaire défensive moderne (levée de terre), celle-ci a été fouillée et étudiée en partenariat avec la société HADES Archéologie. Avec la levée de terre moderne, 10 autres structures archéologiques ont été découvertes, 5 fossés et 5 fosses, probablement modernes pour la plupart d’entre-elles.

Sous les niveaux modernes, la séquence stratigraphique est composée des limons de couverture de la terrasse alluviale de l’Adour, contenant un (des) niveau(x) archéologique(s) avec une (des) industrie(s) du Paléolithique moyen.

Le mobilier récolté est de 671 objets, dont 654 objets lithiques. Parmi ceux-ci, une centaine provient des niveaux supérieurs (1 et 2), ce qui porte le nombre d’objets issu du (des) niveaux moustériens stricto sensu à près de 550. Ce mobilier est issu principalement du secteur 2 et du nord du secteur 1 autour du sondage de diagnostic qui a motivé la prescription initiale. Le mobilier est présent dans toute l’unité 3, sans structuration visible en plan ni verticale (un seul niveau dilaté ?) à ce stade de l’étude. Plusieurs pièces remarquables ont été récupérées, notamment 4 bifaces, un hachereau et une trentaine de nucléus.

30 prélèvements ont été réalisés, dont 7 pour datation OSL par le laboratoire IRAMAT-CRP2A (UMR5060 CNRS-Université Bordeaux Montaigne), 22 prélèvements destinés aux observations géomorphologiques et 1 prélèvement de sédiment charbonneux dans une fosse.

INTERVENANTS :

Aménageur : SOBRIM
Prescripteur : DRAC – SRA Nouvelle-Aquitaine
Opérateurs : Paléotime (mandataire), HADES Archéologie



AMÉNAGEMENT :

Immeuble



LOCALISATION :

 

 
← Retour à la liste des fouilles préventives