Rue Fontaine (Hénouville, Seine-Maritime)

 

La fouille a mis au jour un site du Paléolithique moyen caractérisé par une nappe d’objets en silex récoltée au sein d’un paléochenal, ainsi qu’une trentaine de structures (des petites fosses principalement) protohistoriques ou historiques.

Au total près de 6 500 pièces ont été récoltées dans le paléochenal. Les états de surface du mobilier sont symptomatiques, la plupart présentent de nombreux esquillements et des émoussés, allant parfois jusqu’à un aspect roulé, le tout recouvert d’un lustré brillant. Les pièces sont imprégnées par des patines blanches ou des patines colorées fortes. Les tests de tamisages effectués sur les zones de fouilles manuelles n’ont pas permis de récupérer la fraction fine du mobilier, visiblement absente. Le mobilier semble donc avoir subi un tri granulométrique important. Les observations sur les fabriques orientent également vers une déformation post-dépositionnelle de la nappe de vestiges. Toutes ces observations taphonomiques (états de surface, tri granulométrique et fabriques) associées au contexte géomorphologique (paléochenal) plaident en faveur d’une position remaniée des vestiges.

D’un point de vue technologique, le corpus semble homogène. L’industrie présente différentes chaines opératoires rattachables au Moustérien au sens large, dont une composante Levallois caractéristique et peut-être du débitage discoïde. Le débitage Levallois est axé sur des modalités récurrentes (pas ou peu de préférentiel) et notamment sur l’obtention de nombreuses pointes. Une composante laminaire semble également présente.

INTERVENANTS :

Aménageur : Les Terres à Maisons Normandie SNC
Prescripteur : DRAC – SRA Normandie
Opérateur : Paléotime



AMÉNAGEMENT :

Lotissement



LOCALISATION :


 

← Retour à la liste des fouilles préventives